- - Post It !: Les Notaires conseillent de vendre

Les Notaires conseillent de vendre


Selon une enquête publiée par l'agence de communication notariale Immonot, les notaires de province sont de plus en plus nombreux à constater un « retournement du marché immobilier en France ». 34 % des notaires interrogés ont ainsi noté une baisse des prix des logements. Et une majorité d’entre eux (85 %) conseillent aux particuliers de revendre son bien avant d’en acheter un autre…
(LaVieImmo.com) - Les notaires de province mettent le feu aux poudres ! Alors que leurs confrères d’Ile-de-France affichaient un certain calme lors de la publication de leur dernière note de conjoncture - les prix dans la capitale ayant d’ores et déjà franchi la barre des 8 000€/m² - l’inquiétude semble gagner la province. Car 34 % des professionnels estiment, selon l’enquête réalisée entre mai et juin derniers, que les prix des logements ont baissé sur les deux derniers mois sur l'ensemble du territoire. Et seulement 4 % qu’ils ont augmenté, rapporte Immonot.

Une baisse accentuée avant la rentrée

« En parfaite cohérence avec cette tendance baissière, les conseils des notaires sont pour la plupart orientés vers la revente avant l’achat d’un nouveau bien plutôt que l’inverse », indique Immonot. C’est du moins ce que pensent 85 % du panel de notaires questionnés, qui pensent que cette tendance devrait s’accentuer « avant la rentrée ». 71 % conseillent même aux propriétaires de « se séparer des terrains ». Contre vents et marées, seuls 12 % d’entre eux continuent à conseiller malgré tout aux téméraires de « saisir les opportunités qui se présentent », souvent localisées en centre-ville.


«Retournement de la conjoncture»


L’opinion des notaires anticipe également une baisse d’activité durant l’été, en dépit d’un nombre de transactions traditionnellement plus faible durant cette période. Mais cette fois-ci, « il semble qu'elle se conjugue actuellement avec un net retournement de la conjoncture. 42 % des notaires du panel prévoient ainsi une baisse de volume et seulement 11 % misent sur son augmentation », conclut l’enquête.


Source : Léo Monégier - ©2011 LaVieImmo.com, 

Alexia

top